Financement privé 

Filtrer par :  
  et/ou  

Bon nombre de prêteurs et d'investisseurs du secteur privé offrent différents types de financement dans le but de faire fructifier leur argent. Leur décision d'accorder ou non du financement à votre entreprise repose sur leur évaluation du risque et du rendement potentiel que vous représentez pour eux.

Pour démontrer à ces investisseurs que votre entreprise représente un bon investissment et peut être profitable, vous devez prouver que vous serez en mesure de rembourser les fonds, selon qu'il s'agisse :

  • de lancer une entreprise;
  • de créer un nouveau produit;
  • d'emménager l'entreprise dans des installations plus grandes;
  • de conquérir de nouveaux marchés;
  • d'acheter de l'équipement neuf.

Pour ce faire, il vous faut rédiger un plan d'affaires professionnel et mûrement réfléchi.

  • Planification d'entreprise

    Renseignez-vous pour savoir comment rédiger un plan d'affaires et accédez à des modèles, des exemples de plans d'affaires, des renseignements sur les études de marché et des statistiques.

Sur cette page :

Financement par emprunt

Le financement par emprunt est un prêt d'argent devant être remboursé et avec intérêts.

Avant de décider s'il financera votre entreprise, le prêteur en évaluera le potentiel et les actifs.

  • Si vous menez une nouvelle entreprise, il étudiera attentivement votre plan d'affaires et pourrait vous demander de donner en garantie certains biens personnels (p. ex. automobile, maison, ou placements personnels).
  • Si vous exploitez une entreprise établie, il pourrait demander à voir votre plan d'affaires et examinera en outre soigneusement vos états financiers antérieurs ainsi que vos revenus prévisionnels. Le prêteur pourrait également exiger que vous donniez en garantie certains des actifs de l'entreprise ou de vos biens personnels.

Un emprunt peut être à court terme ou à long terme :

  • Emprunt à court terme : les emprunts de moins d'un an (crédits d'exploitation) et les marges de crédit;
  • Emprunt à long terme : les emprunts supérieurs à un an. Ce type d'emprunt sert généralement à financer l'achat d'éléments d'actif importants, comme un bâtiment, un terrain, de la machinerie, des ordinateurs ou de l'équipement.

La somme à payer au prêteur est précisée dans le contrat. Les paiements peuvent prendre la forme de versements fixes de capital (remboursement d'une partie de la somme empruntée) et d'intérêts, ou de versements mensuels minimums établis en fonction d'un taux d'intérêt fixe ou variable.

Il existe divers types de financement par emprunt, notamment les prêts à terme, les marges de crédit, les cartes de crédit, le microcrédit, les crédits fournisseurs, les prêts hypothécaires commerciaux et les locations ou crédits-bails.

Prêts commerciaux à terme

Les institutions financières offrent aux entreprises des prêts commerciaux destinés à :

  • acheter des immobilisations corporelles, comme un terrain, un bâtiment ou de l'équipement;
  • augmenter le fonds de roulement;
  • investir dans l'expansion de l'entreprise;
  • acquérir une autre entreprise.

Les prêts commerciaux sont assortis d'une durée de remboursement déterminée, généralement de l'ordre de trois à cinq ans. Ils comportent aussi habituellement un taux d'intérêt fixe. Le prêt s'accompagne d'un échéancier prédéfini de remboursement du capital avec intérêts.

Vous devrez en général donner des biens en garantie du prêt. En règle générale, lorsque le financement est destiné à l'acquisition d’un actif, la garantie est prise sur ce dernier. Si le prêt a pour objet l'augmentation du fonds de roulement ou l'expansion de l'entreprise, vous devrez donner en garantie certains éléments d'actif : bâtiment, propriété immobilière, équipement, comptes clients, et ainsi de suite.

  • Garanties de prêt

    Vous avez de la difficulté à obtenir un prêt pour votre entreprise? Si c'est le cas, une garantie de prêt honorée par le gouvernement pourrait vous aider à attirer des prêteurs.

Marges de crédit ou crédits d’exploitation

Les marges de crédit ou crédits d'exploitation sont en général associés au compte-chèques principal de l'entreprise et peuvent servir à régler les frais d'exploitation lorsque le compte bancaire de l'entreprise ne contient pas suffisamment de fonds. Ce type de financement est idéal lorsque votre entreprise a des flux de trésorerie variables. Il vous permet de continuer à exploiter normalement votre entreprise lorsque vous attendez que certains clients vous paient ou lorsque vos revenus diminuent temporairement.

Vous pouvez aussi hypothéquer des biens personnels pour garantir leur marge de crédit. Ainsi, de nombreuses banques accordent aujourd'hui aux particuliers propriétaires d'un bien immobilier une marge de crédit liée à la valeur nette de ce dernier, laquelle marge peut parfois être scindée en deux parties respectivement affectées à une utilisation personnelle et une utilisation par l'entreprise.

Cartes de crédit

Une manière d'obtenir rapidement de l'argent pour son entreprise consiste souvent à utiliser sa carte de crédit. Il n'y a ni demande à remplir, ni personne à convaincre des mérites de l'entreprise.

En revanche, c'est l'une des options les plus coûteuses. Le taux d'intérêt des cartes de crédit est souvent de deux à trois fois plus élevé que celui des prêts commerciaux et des marges de crédit avant la date d'échéance. À moins d'avoir la certitude de pouvoir rembourser le solde de la carte de crédit avant la date d'échéance, vous devriez éviter cette solution.

Pour plus de commodité, certaines banques associent aujourd'hui une carte de crédit à la marge de crédit des propriétaires d'entreprise. Cela facilite grandement l'accès aux fonds et peut s'avérer une excellente solution. Cela dit, informez-vous bien sur les frais liés à l'utilisation de votre marge au moyen de votre carte de crédit (des frais peuvent s'appliquer à chaque opération).

Microcrédit

Le microcrédit consiste à offrir des prêts d'un faible montant (généralement, quelques milliers de dollars seulement, sans garantie) aux personnes non admissibles à un prêt bancaire traditionnel. Ces prêts peuvent aider des personnes à lancer une très petite entreprise.

Crédit fournisseur

Lorsque vous achetez de l'équipement ou de la machinerie, votre fournisseur peut parfois vous proposer du financement. Plusieurs fournisseurs vous accordent automatiquement des délais de paiement de l'ordre de 30 jours, et même parfois de 45 jours. Certains vendeurs d'équipement onéreux vous permettent de financer votre achat et conviennent avec vous d'un échéancier précis de remboursement et de paiement d'intérêts.

Si vous achetez de la marchandise pour la revendre à vos clients, vous pouvez la payer immédiatement, auquel cas elle devient votre propriété et vous devez assumer le risque lié à d'éventuelles difficultés de revente. Cependant, certains fabricants, notamment ceux qui offrent de nouveaux produits et essaient de gagner des parts de marché, peuvent accepter de vous vendre leur marchandise en consignation. Cela signifie que vous ne devez payer le fournisseur seulement lorsque vous vendez la marchandise.

Prêt hypothécaire commercial

Vous pouvez être admissible à un prêt hypothécaire commercial lorsque vous achetez un bien immobilier (terrain ou bâtiment) pour votre entreprise. Un prêt hypothécaire est une dette à long terme. Ces prêts sont offerts par différents types d'institutions financières, telles les sociétés de prêts hypothécaires commerciaux, les compagnies d'assurance, les sociétés de fiducie et les grandes banques.

Location

La location de véhicules, d'équipement et d'autres biens peut vous aider à maintenir votre entreprise à jour, ce qui vous permet de mettre à niveau vos biens, au besoin.

De la même façon, en louant des biens importants comme des biens immobiliers, vous pouvez libérer du capital, ce qui vous permet de rembourser vos dettes ou de financer la croissance.

Financement par capitaux propres

Les investisseurs offrant du financement par capitaux propres reçoivent en contrepartie une part de votre entreprise et de vos bénéfices. Le montant que vous devrez payer aux investisseurs dépend des résultats de l'entreprise.

Les fonds provenant de la vente d'actions ne sont généralement pas garantis, ce qui signifie que les investisseurs n'ont aucun droit sur les éléments d'actif de l'entreprise. En d'autres termes, vous gardez la possibilité d'utiliser vos éléments d'actif pour obtenir du financement supplémentaire par emprunt. Dès lors, la conjugaison du financement par capitaux propres et du financement par emprunt pourrait vous permettre d'avoir accès à un « réservoir » de financement plus vaste pour votre entreprise.

Les solutions de financement par capitaux propres sont nombreuses, que l'on songe aux investisseurs providentiels, au capital de risque, aux incubateurs d'entreprises ou à un premier appel public à l'épargne.

Investisseurs providentiels

Les investisseurs providentiels sont d'ordinaire des personnes qui investissent dans de petites entreprises ou des entreprises en démarrage dans l'intention d'obtenir un taux de rendement plus élevé que celui que leur procureraient d'autres types de placement. Nombre d'entre eux sont eux-mêmes des entrepreneurs ayant réussi; ils peuvent offrir aux entreprises dans lesquelles ils investissent à la fois du financement et leur expertise opérationnelle.

  • National Angel Capital Organization

    Trouvez des investisseurs providentiels qui pourraient vous fournir du financement pour votre entreprise à forte croissance en technologie ou en sciences biologiques.

Capital de risque

Les sociétés de capital de risque effectuent des placements dans des sociétés affichant un fort potentiel de croissance et étant en principe aux toutes premières phases de leur développement. Cette option est intéressante pour les sociétés qui ne sont pas encore assez importantes pour mobiliser des capitaux au moyen d'un premier appel public à l'épargne (en bourse) et qui peuvent sembler présenter un risque encore trop élevé pour des prêts commerciaux traditionnels.

Les sociétés de capital de risque prennent le risque d'investir dans de petites entreprises non encore parvenues à maturité dans l'espoir d'obtenir un excellent rendement du capital investi. Ces investisseurs exigent habituellement une participation appréciable dans l'entreprise et un contrôle important sur les décisions de gestion.

Le capital de risque n'est généralement accessible qu'à des entreprises de pointe mettant au point de nouveaux produits et services très innovants.

Incubateurs d'entreprises

Le financement ne constitue qu'un des domaines dans lesquels les incubateurs d'entreprises peuvent vous aider. Pour être exact, beaucoup d'incubateurs d'entreprises offrent du financement, mais ils ne le font pas tous.

Si les incubateurs ne proposent pas tous exactement la même gamme de services, ils ont en commun de jouer le rôle de guichet unique pour épauler les entrepreneurs durant les premiers pas de leur société. Ils assurent un vaste éventail de services de soutien aux entreprises, notamment :

  • l'aide à la rédaction du plan d'affaires;
  • la fourniture d'espaces de bureaux;
  • les services administratifs;
  • le soutien technique;
  • l'accès à des conseillers tels qu'avocats ou comptables;
  • les occasions de réseautage;
  • les événements et séminaires de formation;
  • les conseils commerciaux d'ordre général.

  • Canadian Association of Business Incubation en anglais seulement

    Travaillez avec un incubateur d'entreprise pour obtenir du financement, ainsi que de l'aide et des conseils de gestion pratiques pour permettre à votre nouvelle entreprise de prospérer.

Premier appel public à l'épargne

Le premier appel public à l'épargne est le processus consistant à inscrire la société à la cote d'une bourse. Vous mettez en vente à la bourse des actions de votre société, et les actionnaires deviennent collectivement les propriétaires de votre entreprise. L'argent que vous retirez de la vente des actions peut vous servir à financer la croissance de la société, tandis que les bénéfices de celle-ci seront répartis entre les actionnaires.

Un premier appel public à l'épargne n’est une option valable que pour un très petit nombre d’entreprises. En effet, cette solution comporte des inconvénients importants, dont notamment :

  • un taux d'échec élevé, surtout pour les sociétés qui perçoivent des recettes de moins de 1 million de dollars;
  • un risque important de sous-évaluation des actions de la société, en tel cas le premier appel public à l'épargne ne permet pas d'obtenir la juste valeur marchande;
  • le coût élevé d'un premier appel public à l'épargne (obligations réglementaires, prospectus, droits et honoraires des différents professionnels);
  • la pression incitant les sociétés à se concentrer sur leurs résultats à court terme, afin de répondre aux attentes des investisseurs en matière de rendement du capital investi, plutôt que sur leur stratégie de croissance à long terme.

Avant de recourir au premier appel public à l'épargne, vous devriez toujours demander l'avis de spécialistes de ce domaine.

Autres types de financement privé

Outre les traditionnels financements par emprunt et financements par actions, d'autres solutions s'offrent à vous pour financer votre entreprise et maintenir un fonds de roulement suffisant.

Capital de risque convivial

Le capital de risque convivial comprend les fonds que votre famille et vos amis investissent dans votre entreprise. Cette formule peut être une manière pratique de mobiliser des capitaux, notamment si vous avez de la difficulté à obtenir du financement par d'autres moyens ou si vous ne possédez pas suffisamment de biens à apporter à votre entreprise. Vous devez toutefois faire preuve de prudence. En cas d'échec de votre entreprise, des tensions importantes peuvent naître entre vous et vos amis ou les membres de votre famille si vous n’êtes pas en mesure de les rembourser.

Si vos proches vous prêtent des capitaux, il est fortement conseillé d'officialiser l'entente par contrat. Demandez à votre avocat de rédiger une entente précisant le montant du placement, le taux d'intérêt ou le niveau de participation aux bénéfices, le plan de remboursement proposé, ainsi que les titres ou les garanties que vous accordez en contrepartie du prêt.

Paiement anticipé

Les paiements anticipés ou dépôts des clients peuvent apporter une source de financement à votre entreprise. Par exemple, vous pourriez demander un dépôt avant même que la production ne s'amorce, ce qui vous permettrait d'acquitter les coûts des matières dont vous avez besoin pour exécuter les commandes des clients. De plus, cette initiative vous protège contre les défauts de paiement. Par ailleurs, si vous assurez un service régulier au consommateur, et ce, de façon continue, vous pourriez lui demander de vous verser une somme à titre d'acompte.

Affacturage

L'affacturage peut intéresser votre entreprise si celle-ci a un besoin urgent de fonds et possède des comptes clients impayés. Le processus consiste à vendre ces comptes clients à une autre société pour un prix égal à un certain pourcentage de leur valeur (généralement autour de 90 %). La société ayant acheté les comptes clients fait alors son affaire de recouvrer les sommes dues par vos clients et assume le risque de non-paiement.

  • Arrangements d'affacturage

    Des institutions financières pourraient accepter d'acheter vos comptes clients à l'étranger, s'ils sont assurés auprès d'Exportation et développement Canada.

Trouver du financement privé

Les organismes du secteur privé susceptibles de répondre à vos besoins de financement sont aussi variés que nombreux.